dimanche 23 septembre 2012

Bonne nouvelle: Johnny Hallyday n’est pas juif. Autre bonne nouvelle: Elvis Presley était juif.

Un site internet sioniste, Yerouchalmi, a inséré un lien vers mon blog dans un de ses articles qui porte sur l’histoire supposée d’une rumeur: “Johnny Hallyday est-il juif?”
L’article part du postulat que le judaïsme de Johnny Hallyday est affirmé sur, entre autres, le site d’Ogres TV qui présenterait une liste de personnalités juives dont incidemment Yerouchalmi nous précise qu’un tiers ne le sont pas en réalité.
Vérification faite sur le site d’Ogres TV, à aucun moment ce dernier n’affirme que Johnny Halliday est juif.
A partir de cette erreur volontaire, c’est-à-dire un mensonge, Yerouchalmi peut développer et gloser sur l’origine de cette rumeur imaginaire et c’est dans cette démonstration qu’intervient un article publié sur ce blog. Article où il n’est nullement mentionné une quelconque adhésion du rocker franco-belge au judaïsme, mais au sionisme. A l’instar de Valéry Giscard d’Estaing ou de François Mitterrand dont je n’ai jamais entendu dire qu’ils étaient juifs.
Yerouchalmi finit sa démonstration en apportant un démenti au judaïsme (supposé par lui) de Johnny Hallyday et conclut par une preuve généalogique incontestable, car c’est ça le fonds du sionisme: transformer le judaïsme qui est une confession religieuse en affaire raciale/nationale.
Car nous savons qui est obsédé par la “filiation” juive de tel ou tel notable ou célébrité du monde des arts ou du spectacle – les sionistes.
Un exemple avec Elvis Presley, la star incontestée et incontestable du rock and roll car si vous ne vous êtes jamais posé la question, oui, Elvis Presley était juif. Et comment puis-je le savoir?
Ce n’est pas compliqué. Je suis tombé par hasard sur un site internet baptisé Jewish Internet Defense Force (IDF, les mêmes initiales que la bande terroriste qu’on appelle Tsahal en France) qui affirme, photo à l’appui, que le King était juif.
JIDF tient lui-même cette information du blog d’une certaine Debbie Schlussel qui donne moult détails à ce sujet.
Elle écrit ainsi:
Alors qu’il était ouvertement un Chrétien pratiquant, le King était un juif, aux termes de la loi juive, et il le savait. Oui, je suis certaine que ça va provoquer une attaque cardiaque pour beaucoup de gens de la masse des Blancs suprématistes. Mais il était l’un d’entre nous. Il a même fait ce que le stéréotype commun affirme que les Juifs font: Elvis s’était fait opérer le nez (pour info, personne dans ma famille n’y a eu recours).
Tiens, le préjugé antisémite du crypto-juif apparemment confirmé par Mme Schlusser. Elle joue vraiment avec le feu.
Alors que Yerouchalmi nous donne la “preuve” généalogique que Johnny Hallyday n’est pas Juif, Mme Schlusser nous offre, elle, la “preuve” qu’Elvis l’était.
Elvis Presley a un héritage juif via sa descendance en ligne directe de la juive Martha Tacket.  La mère d’Elvis, Gladys Love Smith dont la mère s’appelait Octavia “Doll” Marsell par sa mère qui était une juive nommé Martha Tacket qui vécut de 1852 à 1887.
Selon la loi juive, une personne est d’origine juive si sa mère est juive. Tous les Juifs le sont par le lignage maternel.
Donc, Elvis lui-même est légalement juif selon la loi juive de transmission par la mère.
Ce n’est pas compliqué, même s’il faut reconnaître que les explications de Mme Schlussel sont assez confuses (je n’ai pas voulu clarifier ses temes dans la traduction). Pour que nous comprenions bien, elle nous propose l’arbre généalogique du King en lignée maternelle:
Outre cette lignée maternelle et la photo où on le voit avec un médaillon avec deux lettres en hébreu, d’autres “preuves” sont apportées par le site ElvisPresleyNews d’où Mme Schlusser a tiré l’essentiel de ses informations: la photo d’une kippa modèle grand luxe et l’indication qu’Elvis aurait fait graver une étoile de David sur la tombe de sa mère.
Peu importe qu’Elvis ait été un Chrétien fervent, pour Mme Schlusser, qu’il l’ait voulu ou pas, il était un crypto-juif. A croire que certains ont envie de justifier une remontée de l’antisémitisme.
Si c’est pas de l’obsession de la race, vous me direz ce que c’est…
En attendant, Juif ou pas, Elvis reste et restera le King.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Messages les plus consultés

Inscrivez-vous à notre newsletter pour recevoir les nouveaux articles